Je suis fagotée à peu près correctement
Je garde mes talons toute la journée même si pour la démarche fémininement chaloupée on repassera (la faute à ma voute plantaire gauche qui me fait boiter un jour sur deux)
Mes ongles repoussent
Je parviens à dormir 5h d'affilée sans rêver du boulot
Je ne zappe plus le fruit dans le goûter du soir des enfants
Je signe tous les mots dans le cahier de liaison du CP
Je n'oublie mon portable qu'une seule fois par semaine
Je pense à prendre ma clé de bureau chaque matin
Si je suis en retard, ce n'est pas de ma faute mais celle d'automobilistes - ou à la bourrre,ou fous du volant, ou trop planplan, ou qui n'aiment pas la pluie
J'arrive à passer une journée sans faire de crise d'éternuements
Je deviens efficace dans mon job, voire performante, voire pointilleuse, voire extrêmement emmerd%*te sur les détails au mm près ; ce qui, je pense, commence à agacer les paresseux et les m'en foutistes
Je retrouve mon tempérament consciencieux, persévérant et pugnace
J'essaie de partir à l'heure le soir
Je m'énerve moins quand la rocade est bouchée
On ne dîne pas de plats surgelés tous les soirs
Je me remets à broder de petites biNouilles
J'essaie de bloguer une pauvre petite fois par semaine (c'est dduuuuuuuur de pas pouvoir  vous lire !!)
Je m'occupe de mes trolls quand même un peu et je les câline encore plus
Les mercredi ressemblent à la "vraie" journée des enfants
Je reste une épouse-amante attentive (allez my dear, approuve !)
Je ne déprime pas tant que ça
J'accepte de tourner une page, de changer un peu, de vivre autrement et autre chose

C'est parfois difficile, quelquefois douloureux, souvent stressant mais au final, je crois que je m'en sors sans trop de dommages collatéraux et que je veille à ne pas devenir ni froide working girl aux dents longues ni maman coupable de partir travailler...

Allez  balancez moi une montagne d'encouragements de centaines de blogueuses (on y croit on y croit !) parce que, quand même, je ne suis pas fière tous les jours et que vos posts fidèles et attentifs m'aident à passer le cap... et quel cap !!