Cher Jean Luc,

La nouille que je suis vous remercie très sincèrement de la sollicitation émanant de votre "prod". C'est un grand plaisir de se savoir happée par votre "Réservoir". Et quel honneur pour une toute petite coquillette de se savoir lue dans son banal quotidien et appelée à témoigner. M'en voilà toute al dente ! Mais témoigner de quoi en définitive ? Parce que voyez-vous, moi, je me retrouve dans un p'tit peu tous les appels que vous lancez. Je coche toutes les cases. C'est mon côté vampirique.

"Epouse et mère modèle, le tableau est-il toujours idyllique ?" : non bien sûr, mais ça vous le saviez déjà !
1 Vous ne vivez que pour vos enfants et / ou votre mari : principalement, généreusement et souvent au détriment de moi-même
2 Vous avez craqué car vous n'arrivez pas à tout mener de front (dépression, abandon du domicile?) : ça m'arrive de craquer effectivement et de parfois déprimer.. de claquer la porte, de hurler ou de pleurer comme une madeleine mais jamais au point de toucher le fond du fond
3 Vous conjuguez avec brio travail et vie de famille : évidemment ! Non je rigole ! Brio et nouille, ça ne va pas ensemble !
4 Vous avez décidé d'instruire vos enfants à la maison : là non, même si j'ai voulu être prof à un moment donné, j'estime essentiel que mes enfants aient des échanges, des réflexions et des méthodes d'apprentissage autres que ceux de la maison
5 Ménage, éducation des enfants ? Vous êtes très exigeante et souhaitez que tout soit parfait : exigeante oui... hélas, même si je suis en quête constante de perfection, je sais qu'elle n'existe pas et mon home sweet home me le rapelle tous les jours !
6 Vous mettez tout en œuvre pour que vos enfants atteignent la perfection (scolarité, sport, activités culturelles?) : euuuuh non... je souhaite juste qu'ils soient épanouis mais je suis assez intransigeante sur les résultats scolaires
7 A la maison, c'est l'organisation militaire : même si l'on me catalogue parfois de petit caporal, chez moi c'est plutôt rangement anarchique et joyeux foutoir !
8 Votre entourage ne comprend pas que vous consacriez tout votre temps à vos enfants : ça arrive mais je déborde d'amour, que voulez vous !
9 Vous faites bonne figure devant votre mari / vos enfants, mais vous n'êtes pas heureuse : j'ai tout pour l'être heureuse alors je relativise de plus en plus et je m'efforce de me rendre la vie belle, même quand elle ne l'est pas
10 Vous avez l'impression d'être devenue l'esclave de vos enfants et de votre mari. Aujourd'hui, vous dites Stop : par la force des choses car j'ai repris le travail
11 Tout le monde pense que vous êtes une mère modèle, mais vous avez une vie secrète (double vie / Mère modèle le jour, femme fatale la nuit) : comment vous avez deviné ??? hé hé hé
12 Votre mari travaille, vous êtes mère au foyer, vous souhaiteriez échanger les rôles : j'en ai rêvé des tas de fois.... mais je suis bien consciente qu'aucun rôle n'est facile
13 Ancienne femme au foyer, vous avez choisi de retourner travailler : fin de congé parental oblige mais je ne regrette pas. Même si c'est dur de se remettre dans le bain professionnel, il arrive un moment où il est nécessaire de vivre ailleurs que dans sa maisonnée
14 Vous souffrez de n'être qu'une mère aux yeux de votre conjoint : non, voir point n° 11   ;-) 
15 Vous avez tout fait pour être une mère parfaite mais vous avez l'impression de ne pas en être récompensée : je n'ai pas encore eu ma médaille mais j'espère que mes enfants me "remercieront" plus tard en devenant des adultes à l'aise dans leurs pompes
16 Ancienne mère au foyer, vos enfants ont grandi, vous vous sentez seule et inutile : suis pas encore assez vieille :-D
17 Ménagère parfaite, maman modèle, votre femme ou votre mère vous agace : je suis très agaçante mais pas pour ses raisons là
18 Enfants : votre mère est maniaque, c'est l'enfer à la maison : impossible !
19 Enfants : Après avoir été exemplaire, votre mère fait sa crise d'ado ! : ça pourrait m'arriver ! hi hi !
20 Depuis qu'elle est mère, votre épouse n'a d'yeux que pour ses enfants. Vous en souffrez : naaaaaaannn.... l'est trop chouette mon Viking !
21 Votre femme s'est enfermée dans son rôle de mère, vous la poussez à vivre enfin pour elle : exercice difficile pour moi mais il est vrai que Monzhom m'y a toujours théoriquement engagée... en pratique, c'est plus compliqué
22 Epoux d'une femme au foyer, vous vous rendez compte que vous étiez dur avec elle et vous êtes prêts à changer : exigeant oui... dur non.

Voilà... vous voyez, rien d'extraordinaire dans mes réponses. Je suis Coquillette ToutLe Monde ! Que pourrais-je donc apporter de plus à votre émission ? J'ai bien peur de rabacher de vieux lieux communs, de banaliser NOTRE côté héroïne  des temps modernes et pire de balancer quelques phrases toutes faites, peu dignes d'intérêt au final.
Mon credo à moi, c'est l'auto dérision... ce qui me permet bien souvent de transformer le verre à moitié vide en celui à moitié plein. Parce que c'est ça, en définitive "maman coquillette et ses nouilleries"... c'est moi, en mieux... en plus drôle, en plus fantasque... en mieux quoi !!
Plutôt qu'un miroir, c'est une vitrine, un faire valoir (j'exiiiiiiiiiste !)... une échappée belle aussi.

A travers la blogosphère, je me sens comme la guest star d'un roman imaginaire, une wonderwomanouille en somme. Sur un plateau de télévision, je crains de perdre subitement tout mon charme virtuel. Et si cela fait un bien fou à l'ego d'être appréhendée par l'un des hommes préférés des français -qui plus est catalogué de gendre idéal !- et de se dire que je pourrais fantasmagoriquement bien sûr, devenir reine d'un soir, starlette éphémère du petit écran... c'est aussi une exposition beaucoup plus conséquente que celle d'écrire derrière son PC !
J'ai bien peur de ne pas assumer, devant quelques milliers de téléspectateurs, mon vrai profil d'ordinaire quelconque... voire pire : "et si l'on me reconnaissait ?"
Vous m'imaginez tandis que j'essaie de jouer la performance dans mon nouveau poste de working girl, saluer mon DG et l'entendre faire une légère allusion à l'une de mes nouilleries télévisuelles ?

Alors voilà, cher Jean Luc... je n'aurai rien contre le fait de vous saluer et de voir "en vrai" ce ravissant petit sourire en coin qui vous sied tant... ce serait même très agréable d'échanger avec vous quelques propos hors antenne (bah oui, et vous jeune papa, comment ça va ??)... mais, mais, mais... je crois qu'il ne me reste plus qu'à rapeller la charmante journaliste qui m'a contactée et lui expliquer le pourquoi du comment de mon appréhension.
Quoiqu'il en soit, je me vois bien regarder l'émission et commenter en live, sur mon blog  (ou à l'antenne !!) la moindre des minuscules choses qui me fera réagir.

Bien à vous

Une Coquillette honteusement timide pour une fois et plus nouille encore que d'habitude (c'est dire..)

PS : malgré votre emploi du temps surbooké, s'il vous vient à l'idée, rien qu'une fois pour voir, de jeter un petit coup d'oeil par ici, je serai très très fière de lire l'un de vos commentaires... pour le coup, à moi la gloire d'un soir !!

Casediscute