Au hasard de mes rangements, tri et autres bouleversements "maisonesques" :

" Salade de mots :  spectacle incompréhensible, sans queue ni tête, surréaliste, dadaïste, loufoque, décalé, sans arrière pensée, de "très mauvais goût", d'une extrême légèreté, comme la crème fouettée, avec un  grand merci à Tardieu et à Prévert, à Queneau et Robert desnos... et Aragon alors ? Et Gainsbourg ?"

Dans une autre vie, j'écrivais des textes, des pièces de théâtre, des morceaux de vie, des pitreries... "salade de mots" est un de ces petits moments vécus avec bonheur et intensité... un mini spectacle interprété par des comédiennes amateures douées d'envie et de culot, qui n'ont pas hésité à me suivre dans mes élucubrations de saltimbanque. Mini spectacle joué au moment où la culture à l'hôpital avait  tout son sens et toutes ses chances... dans une autre vie je vous disais...