De temps à autre, il m'arrive de recevoir des claques magistrales (rien de physique mais qui secouent bien la tête !)... de celles qui vont font réaliser qu'on a qu'une vie et qu'il conviendrait mieux de ne pas passer à côté... elles s'accompagnent souvent de coups de pieds au popotin d'un certain V....G, d'une séance de coaching puissance 1000, histoire de me recadrer comme il faut... hé oui, quelquefois, il faut me "re paramétrer" !!

Cette fois ci, que nenni... j'ai compris toute seule comme une nouille que je devais me ressaisir, rebondir... parce que voyez vous, il m'arrive trop souvent encore de donner mes clés de bagnole au premier autochtone  en panne et de me retrouver comme une glandue, à l'arrêt  sur l'autoroute de la vie (OK, je vous l'accorde, elle est pas top ma métaphore...).

Ça fait bien longtemps que je ne "travaille" plus pour moi... et je me suis trouvée bien trop d'excuses pour le restant de mes jours... j'en ai entendu des "donne toi les moyens de ton ambition", "quand on veut, on peut"... "action/réaction", "bouge avec laposte"... et puis... et puis...je n'ai presque rien fait au final !! Bien trop occupée à débrouissailler le jardin en friche du voisin au lieu de m'occuper du mien... chez lui aujourd'hui, c'est droit et ça pousse vert... chez moi, j'hésite encore entre rotofil et coups de binette, compost ou désherbant naturel...

Bref.

Ça me prend généralement comme un envie de 3,14/3,14... je me lance, regonflée à bloc par des conseils avisés, de jolis moments d'amoureux, des élans créateurs... le hic, c'est que ça ne dure pas... de feu de paille en feu de paille, je me lasse et je n'aboutis à rien... alors, j'ai besoin de vous... mes petites bulles d'oxygène, mes lectrices de l'autre monde, mes soupapes et mon déversoir, mes soutiens et mes fous rires... mes copines quoi !!! (enfin... les copains sont pas exclus non plus... sans parler de la familia !!!). Il faut que j'écrive... que je m'y mette sérieusement... parce que j'ai toujours voulu le faire... et que même si ça reste de l'écriture de fille, sans grand intérêt et sans grand talent, ça me donne des ailes de me savoir lue un peu, appréciée parfois... j'ai besoin de cette reconnaissance pour me sentir exister et c'est la première fois que j'ose à ce point l'écrire... j'aime jouer avec les mots comme d'autres aiment palabrer (sans péjoration)... et le but initial de ce blog était bien celui là !!

Alors, j'ai une une idée... une petite graine d'envie qui ne demande qu'à pousser... qui nécessite juste de l'entrain et du soutien... de la fidélité... en même temps, c'est beaucoup demander, je sais... et en m'exposant, je sais aussi que je risque de déplaire... de décevoir... ma bête noire ! Mais j'ai tendance à régresser plus par peur de la réussite que par celle de l'échec... alors pour une fois, je vais tenter...

Ma nouvelle rubrique s'appelle "les mots couchés sur le papier"... des petites nouvelles rédigées d'un seul jet... qui mériteront peut être des corrections mais que je laisserai pour l'instant telles quelles, avec leurs défauts et leurs inégalités (et pour les fautes... bah je fais confiance à mamounette pour me tirer les oreilles !... ma première historiette bientôt.... sous vos encouragements....(enfin, j'espère, parce que ça se voit pas mais j'ai la trouille de vous avoir livrés tout ça !)