... je ne le connaissais pas vraiment mais je le savais érudit, subtil, avec un humour de dandy... blague à froid...

... une cigarette aux lèvres... toujours... fin observateur... soucieux des autres... très "en retrait"...

... il a combattu la maladie de longues années ... il a été plus que courageux et plus que tenace...

... j'espère que ces années de lutte lui ont permis de profiter malgré tout de ses proches...

... et qu'à présent il est enfin "libre"... plus de douleur inutile, plus d'acharnement thérapeutique...

... il est parti hier sans souffrir... c'est uns maigre consolation mais c'en est une...

... adieu pépé jacques...

PS : ... mon amour... je pense à toi...