Paraît qu'il faut que je revienne sur mon dernier sympathique week-end selon mon Viking... parce que voilà, au pays de la glande, le week end, on se pose là... faut dire que vendredi soir, on s'est couché très tard mais pas ensemble et que nos soirées respectives étaient très agréables (lui parce qu'il s'est gavé de petits fours et qu'il a bien rigolé en se roulant par terre avec ses collègues pour un match de rugby à 2 h du mat  et moi parce que j'ai profité de mes cop's lors d'un marché de petits producteurs nocturne où l'on s'est régalé d'une viande de Pauillac su-ccu-len-te, d'un bon p'tit vin, de bons macarons, d'une assiette de fraises des bois... et d'un match de rugby dont on n'avait rien à f... ou presque).

Samedi matin, les p'tits monstres nous ont laissé un léger répit (fort salutaire) car ils nous ont laissés dormir jusqu'à 9h. Le petit dej' a traîné en longueur, j'ai pu prendre un bon bain et MONZHOM, en superamour qu'il est, est reviendu du marché avec poulet rôti (donc pas de cuisine à faire !)et bouquet de tournesols, des fleurs que j'aime beaucoup, beaucoup. Pour le remercier, je l'ai laissé faire une "ptite" sieste de 2h30; ce qui m'a permis, sans culpabiliser de "pointe croiser" . En suite, MONZHOM est parti faire les courses ; corvée que je ne me résouds pas à faire le week end parce qu'il y a trop de monde et qu'avec les gamins, c'est pire que tout (pour les nerfs et le porte monnaie !).
RAS sur la soirée, très famille , très câline et très "grod dodo" tout le monde...
Rien que du banal me direz-vous... oui mais voilà, le banal des fois... ça repose !!
Dimanche, on a pris le même chemin... ça tombait bien pour le Viking qui voulait regarder les 2 matchs de rugby de l'après-midi... un p'tit dej' qui n'en finit pas... des câlins, des bisous, des conversations qu'on n'a pas forcément le temps d'avoir la semaine, des dessins animés partagés avec les enfants, une grasse mat' pour moi (oh merci... MERCIIII !!).
Tout ça pour dire que c'est chouette aussi quand il pleut... ça permet de se lover dans le canapé ! Après-midi "rugby" donc, avec un MONZHOM tout gentil qui demande à ce que je le rejoigne  tout près de lui pour se bisouter tandis qu'on regarde des hommes se "massacrer" sur le terrain... avec des enfants pas trop jaloux pour une fois, pas trop dans la castagne non plus... qu'est ce que ça fait du bien !! Vers 17h tout de même petite éclaircie qui réveille SUPERPAPATOR... hop hop hop, il emmène Mam'zelle et Bébé Lune faire un petit tour en vélo... sacrifiant les belles minutes d'essais et autres prouesses sportives des hommes en  noirs (pourtant déguisés en "argent" ce jour là !). Tandis que Petit Prince dessine (c'est un psychopate du dessin), j'en profite pour terminer mon "ouvrage". Belle satisfaction personnelle : pour une fois, je termine enfin ce que je commence.
Vers 18h30... apothéose : je vous ai déjà dit que nous cherchions une maison à acheter... très grande (famille recomposée et famille éloignée obligent...) ; pas chère (parce que forcément, on veut pas se ruiner sur 30 ans non plus) et fonctionnelle (pour les bordéliques que nous sommes) et esthétique (parce que j'en ai marre de vivre dans un remake des années 60/70)...
Bref... un jour MONZHOM entend parler d'une maison peut-être à acheter, peut-être à louer d'ici  1 an  pas  trop loin d'où nous nous trouvons (c'est à dire dans le périmètre où moi je voudrais rester...). Il me décide à aller la visiter même si je crois comprendre qu'elle n'est pas terminée, que c'est en pleine pampa, etc... Nous voilà donc partis en fin d'après midi avec nos 3 marmots à la recherche de la maison perdue... que nous trouvons facilement. Nous sommes accueillis par un adorable jeune couple et  leur bébé Lisa trop craquante.
Et là, j'entre dans la maison.......................... les filles................. JE LA VEUX !!! Elle est grande (5 chambres), elle est bien pensée (des placards partout, des prises partout, un dressing, un double garage, 3 places de parking, une terrasse entièrement carrelée, un barbecue cheminée, une cheminée avec insert, une baie vitrée, une cave à vin), elle est esthétique (poutres apparentes, murs en pierre, couleurs chaleureuse), elle est un soupçon écolo (récupération des eaux de pluie), elle a 2 salles de bains dont une avec baignoire ET douche et DEUX vasques...  elle a tout ce que je désire, il n'y a rien à faire dedans et en plus elle donne sur des vignes ! Bref, je suis tombée "en amour " de cette maison, je me vois dedans tout de suite... et chériiii, je me répète, je la veux !!!

1/ Oui mais voilà... elle a coûté une bouchée de pain il y a 5 ans (- de 50 000 €)... il n'y avait que 3 pièces habitables à l'époque et maintenant, elle en vaut sans doute 300 000... (€ bien sûr !), flambée des prix oblige... et à ce prix là, on ne peut pas ; à moins que mon patron m'aime si fort qu'il me donne ET une augmentation... ET le statut cadre dès que je retourne bosser (alors qu'en fait il doit être très en rogne de mon absence ces 2 dernières années...) ; ou que nous mangions riz, pâtes, patates les 10 prochaines années sans partir au soleil... (et là ET je déprime sans soleil ET je deviens énorme...)

2/ Oui mais voilà... même si la maison plaît aussi très bien à MONZHOM (qui, si elle baissait de 70.000 €, est prêt à l'acheter demain... ); le VIKING veut aussi partir vers le grand Sud Ouest... il aimerait bien être muté à Pau par exemple (sa grande passion Pau... moi je suis sceptique dans la mesure où je ne veux plus déménager loin ET changer d'environnement ET se faire oublier des potes... ou alors pour le BAB - "Bagnonne, Anglet, BIarritz" -... sauf que là il me répond goguenard : "ahahaha... mais ma chérie, ta maison là-bas, tu ne l'auras jamais...au mieux un T3 et avec de la chance !!!... Bouhouhou...)

Bref.

J'ai trouvé la "petite" maison de mes rêves... elle a 300 ans, elle est moderne tout de même, elle est belle et fonctionnelle... je peux rester près de mes copines... on peut continuer à boire du bon vin et recevoir de la visite... alors chéri, appelle ta banquière, transforme toi en killer de la négoc' (ET avec elle, ET avec ton nouveau patron pour la rallonge... )...je te promets de faire de ce petit bijou de rénovation un adorable nid d'amour en jetant des tas de choses de mes placards actuels... dis... (message personnel)...  : on part pas hein ?

PS : Dimanche soir, après l'apéro improvisé par nos charmants hôtes (en plus ils sont sympas !) et avoir bien rêvé sur notre prochaine demeure, MONZHOM m'a embrassée fort tendrement en me disant qu'il aimait vachement me faire rêver  (surtout quand les rêves se transforment en réalité...).. et en plus, il m'a fait des spaghetti... j'adore les spaghetti ! Un dimanche comme ça, ma foi, c'est rien que de la glande peut être... mais si vous saviez comme ça m'a fait du bien !!!

PS 2 : le fou rire du w e... MONZHOM qui presque à poil me toise en me demandant : "alors, ça te fait quoi de vivre avec un Sébastien Chabal ?" (le rugbyman très à la mode de ces dames en ce moment pour les ignardes !)... quoi, l'homme de Néanderthal ? J'avoue que la ressemblande  se situe surtout au niveau des poils... le mien, c'est le genre Viking, vous voyez... les cheveux clairs (j'ai pas dit "clairsemés !) et les yeux bleu... pas le brun ténébreux qui fait peur... j'ai bien ri tout de même... oh, j'oubliais...  : mais oui mon chéri...bien sûr que tu es taillé comme lui... en plus fort même ! Si, si je vous assure (lol)

Voilà mon amour... j'ai exaucé ton voeu en racontant mon agréable et amoureux week end de farniente... il ne te reste plus qu'à me faire plaisir en achetant la maison !!!! Vas-y fonce !! (la suite au prochain épisode...)

home_sweet_home_sign

EDIT DU SOIR...

Ce que j'ai oublié de dire, c'est qu'avec mes spaghetti, j'au bu du bon vin... et qu'ensuite, on a bu de la vodka ... histoire de bien terminer la soirée... et je ne vous ai pas raconté mes nuits... parce que là, forcément...   
ah, au fait ce soir... c'est Pessac Léognan dans mon verre... et vous ? (mais non, je ne suis pas une soiffarde.. c'est juste un verre !!!)