Je viens de regarder le documentaire "elle s'appelle Sabine" réalisé par Sandrine Bonnaire ; qui parle de sa soeur malade (psycho infantile avec troubles autistiques). C'est beau, c'est fort, c'est intolérable, insoutenable et absolument bouleversant. Chapeau bas à Sandrine Bonnaire qui a réussi à traiter d'un sujet aussi grave et intime avec autant de sensibilité et de pudeur. A découvrir. A dénoncer. Pour que les malades psychotiques, tous comme les autres, puissent avoir une dignité et un suivi adapté (sans qu'on les parque en les gavant de médocs.)